LES LAMPIONS SE SONT ÉTEINTS SUR LES JF 2018

Chaque année, la Journée internationale de la Francophonie est célébrée le 20 mars par les 274 millions de francophones sur les 5 continents, qui fêtent leur langue en partage et la diversité au sein de la Francophonie, à travers des concours de mots, des spectacles, des festivals de films, des rencontres littéraires, des rendez-vous gastronomiques, des expositions artistiques... Cette date a été choisie en référence au 20 mars 1970, date de la création à Niamey (Niger) de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), future Organisation internationale de la Francophonie (en 2005). Le 20 mars est toujours l’occasion de célébrer la langue française et les valeurs prônées par la Francophonie, à savoir la solidarité, le respect des droits humains, l’excellence, pour ne citer que celles-là. En Côte d’Ivoire, sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Francophonie (MCF), la Commission Nationale de la Francophonie (CNF) a organisé les JF 2018(Journées de la Francophonie 2018) selon le thème suivant : « Paix, cohésion et sécurité : gages de développement durable et inclusif ». Les festivités ont été marquées par plusieurs activités dont la cérémonie de célébration solennelle organisée à l’ISTC, en présence des membres du GAF (Groupe des Ambassadeurs Francophones), des Ministres, des autorités administratives, coutumières, religieuses, des représentants de plusieurs institutions et de centaines d’étudiants. La jeunesse était au centre de plusieurs manifestations telles que des ateliers et une journée dédiée à l’initiative « libres ensemble » ponctuée par une procession avec les jeunes ivoiriens ; la finale du concours de joutes oratoires dont les premières phases se sont déroulées en différents endroits, comme la CNF, l’Université Ch. Louis de Montesquieu a eu lieu à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire ; deux panels sur l’entrepreneuriat, la culture numérique et le volontariat ont informé les jeunes sur les projets et activités innovantes pour s’insérer dans les circuits économiques et socio-professionnels.

LA CNF EN ACTION