Journée de la Francophonie économique : Les entreprises peaufinent leur stratégie de réseautage

La Secrétaire Générale de la Commission Nationale de la Francophonie, Mme Khady Diallo, a salué l’initiative de Jean Claude Allah Kouadio. Qui, pour elle, incarne la vision de la Francophonie , dans son approche économique. Journée de la Francophonie économique : Les entreprises peaufinent leur stratégie de réseautage La vision partagée et traduite dans le quotidien des populations et des acteurs économiques, le renforcement de l’espace économique francophone pour en faire un espace d’échanges de coopération et de solidarité privilégié. Ce sont les deux axes majeurs étalés pour réussir la Francophonie économique. Dont la journée a été célébrée ce jeudi 21 juin, à Abidjan Plateau, en présence de la Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) représentant la Côte d’Ivoire Khady Diallo, du Ministère de la Culture et de la Francophonie, du Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME. Organisée par Initiatives Entreprises Francophone (IEF), en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, autour du thème : « La Francophonie économique, une initiative d’avenir », la journée de la Francophonie économique nourrit, entre autres l’ambition de développer et implémenter le réseau Initiatives entreprises francophone, qui sûrement devrait déboucher dans l’avenir sur « la création d’un réseau national, régional et international reconnu d’entreprises de l’espace francophone qui leur permettra d’échanger, commercer entre elles et avec le reste du monde », a expliqué le président de l’Ief Jean Claude Allah Kouadio. Pour réussir ce pari il exhorte les entreprises à s’inscrire résolument dans la stratégie économique de l’Oif, véritable vivier de la transformation des économies africaines, selon lui. La Secrétaire générale de la Francophonie, Khady Diallo, a salué l’initiative de Jean Claude Allah Kouadio. Qui, pour elle, incarne la vision de la Francophonie , dans son approche économique. Elle a par ailleurs invité les pays membres de l’Oif représentant 14% du revenu national brut mondial et 20% des échanges mondiaux de marchandises, à concilier davantage, à travers la stratégie économique de la Francophonie, la croissance économique, la lutte conte la pauvreté, les inégalités, la sauvegarde de l’environnement et la préservation du patrimoine culturel. D’autant plus que la francophonie économique promeut la croissance inclusive fondée sur le développement du capital humain. Pour le vice président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire Bakary Maguiraga, l’espace francophone regorge de tant de potentialités. Le défi est de permettre à un plus grand nombre de la population partageant la même langue française de profiter des opportunités qui s’offrent dans cet espace. Pour ce faire, il approuve cette journée de la Francophonie économique qui promeut, à l’instar de la Cci-CI, le secteur privé. Tout comme le directeur de cabinet adjoint du ministre du Commerce, de l’Artisanat et la Promotion des Pme, Hamed Diomandé, qui a réaffirmé le soutien du ministre Souleymane Diarrassouba à cette idée qui vise à « fédérer les hommes d’affaires de l’espace francophone autour des idées fortes de l’entreprise et de l’entreprenariat diversifié…». Kamagaté Issouf issouf.kamagate@fratmat.info

LA CNF EN ACTION